Rapport de Visite du Bureau National à SIKASSO

Publié le par CEC MALI


DELEGUES : Swara Marie PAULETTE. Etienne Fakaba SISSOKO

Date : Du 09 au 11 mai 08

Lieu : Diocèse de Sikasso.

 

Conformément aux Statuts et Règlement Intérieur de la CEC, et selon les recommandations du Conseil National de Septembre 2006, les Membres du Bureau National de la CEC ont obligation de rendre visite aux différentes Équipes Diocésaines de la CEC, au moins une fois par an. 

C’est dans ce cadre, que les Membres du Bureau National de la CEC ont effectué dans le diocèse de Sikasso une visite qui avait pour objectifs :

  1. S’informer des réalités de la vie du mouvement CEC au niveau des différentes Équipes Diocésaines :

ü  leur dynamisme,

ü  les activités réalisées dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de la CEC

ü  leurs difficultés,

ü  leurs projets.

  1. Dans le cadre de la participation active des Équipes Diocésaines à la vie du mouvement au niveau national, rappeler leur devoir de s’acquitter de leurs cotisations annuelles : soit un montant de 85 000 f.cfa par Diocèse
  2. Informer les Équipes Diocésaines de la prochaine tenue à Bamako de la Session internationale de formation de l’Afrique de l’Ouest Francophone en août 2008 : Thème de la session : Les jeunes leaders pour la bonne gouvernance et le développement.
  3. Annoncer aux Équipes diocésaines la tenue du 24ème Conseil National de la CEC en Septembre 2008
  4. Exhorter et Encourager les Équipes Diocésaines à surmonter les épreuves qu’elles rencontrent, Aider les communautés locales à connaître davantage le Mouvement CEC, lors des informations données à la fin des célébrations dominicales.

 

Quitter à Bamako vers 11h 00, nous avons été accueilli à la gare de Bittar-Trans, à 17 h 30mn par le père José Antonio Martinez aumônier  de la CEC Diocésaine, Hyacynte Berthe président de la CEC et Adèle DEMBELE la trésorière, avant d’être conduis au centre Jean Bosco de Sikasso où nous avons élu domicile.

A19h, nous avons eu une rencontre avec nos hôtes accueillants pour exposer l’objectif de notre visite et planifier les rencontres que nous allons avoir.

1ère Etape : Réunion avec les cecistes :

 

Rencontre avec le bureau diocésain de Sikasso

Après avoir participé à la traditionnelle messe de 06 h du centre Jean Bosco dirigée par les pères José Antonio et Antonio nous avons commencé la rencontre avec le bureau diocésain et certains cecistes venu pour la circonstance  (ci-joint liste de participants) dont les points discutés et le résumé suit :

1-    La vie de la CEC à Sikasso

La CEC de Sikasso se porte mieux depuis une rencontre organisée conjointement par le Père Antonio aumônier de la CEC et le Père Jean Baptiste Kyere  aumônier diocésain des (Mouvements d’action Catholiques avec l’ensemble des responsables de mouvement du diocèse, la CEC a pris une nouvelle dimension. De la seule équipe de Sikasso ville ils sont passés à six (6) équipes avec la redynamisation de celles de Koutiala, de Diou, Kimparana, Sanzana et la création de celle de Morila.

Ces résultants certes satisfaisants cachent de sérieux problèmes. Entre autre

  • Un réel problème de coordination entre différentes équipes CEC du diocèse. En effets c’est l’équipe de Sikasso ville qui assure le rôle du bureau diocèsain,
  • Problème de coordination entre l’aumônier de la CEC et celui de l’aumônier diocèsain des mouvements d’action catholique qui se trouve àplus de 200 km du chef lieu du diocèse,
  • Manque de leader pour assurer la continuité (le président actuel a fini les études depuis deux ans mais continue d’exercer)
  • L’irrégularité de certains cecistes aux rencontres et formations,
  • Manque de fonds qui freine l’élan de l’équipe dans la réalisation de certaines activités.

Malgré ces handicaps l’équipe diocèsaine compte effectuer une visite dans toutes les paroisses à partir du 17 mai.

2-    Les activités réalisées dans le cadre du 50ème anniversaire de la CEC :

Pour des raisons financières et à  cause de la multiplicité des cérémonies dans le diocèse (coordination, confirmation, …) le diocèse n’a pas encore réalisé d’activité rentrant dans le cadre du jubilé d’or de la CEC. Mais toutefois, il compte célébrer avec éclat cet événement avant le conseil national.

3-    La mise à jour au niveau des cotisations : payement des 85 000 Fcfa

A notre arrivée, la somme n’était pas encore disponible. Cependant comme politique de paiement chaque équipe de base se propose de payer la somme de 7 500 Fcfa et le reste sera financé par l’Evêque mais à condition que celui-ci soit informé officiellement par le bureau national. La remise de cette somme sera faite avant le conseil national.

4- Le plan d’action :

Le plan d’action a été envoyé à toutes les équipes, aumôniers et présidents pour correction et amendement et que certaines équipes ont tellement apprécié le travail qu’ils ont commencé l’exécution du plan.

5-    La réponse au questionnaire sur la campagne d’année :

Toutes les questions ont été répondues lors de la rencontre de travail convoqué par le bureau au mois de février. Ils sont au stade de saisie et les résultats des travaux seront envoyés par e-mail au bureau national dans les tous prochains jours. Il en est de même pour l’historique du mouvement dans le diocèse.

L’enquête a commencé et les premiers résultats que nous avons pu voir sont prometteurs. A ce même sujet nous avons pu rencontrer monsieur … ancien président de la CEC de Sikasso (1968-1970) actuellement économe du centre saint jean bosco qui est entrain de les aider dans la collecte d’information.

6-    La liste des cecistes pour l’établissement de l’annuaire national :

Comme mentionné ci-dessus, l’équipe projette une visite dans les paroisses à partir du 17 mai. Les différentes informations demandées seront récoltées et envoyées par e-mail avant le 06 juin 2008.

Après ces points à l’ordre du jour, les délégués ont donné les informations sur la tenue du prochain conseil national en septembre et aussi de la tenue d’une formation sous régionale que notre pays doit abriter au mois d’août. Nous avons ensuite procéder à la remise des statuts et règlements qui doivent être révisé avant le prochain conseil, des carnets de chant, des livrets du ceciste.

Prières et chants d’animation ont mis fin à cette rencontre.

2ème Etape : Visite à son Excellence Monseigneur Jean Baptiste TIAMA

Les lettres d’informations que nous avons envoyés n’étaient pas encore pas arrivée ce qui n’a pas  faciliter le rendez que nous avons demandés à Monseigneur et c’est cela aussi qui expliques l’absence de l’aumônier diocésain des mouvements d’action catholiques. En effet il est dans la paroisse de Boura à Plus 200 Km de Sikasso il n’a pas pu faire le déplacement pour nous rencontrer mais a appeler pour demander des nouvelles.

Dans cette deuxième étape, nous avons rencontrés Mgr, responsable des mouvements et Evêque du diocèse de Sikasso vers 11h 30 mn à l’Evêché pour lui faire le compte rendue de nos débats avec les cecistes et aussi poser la question de notre mise à jour de nos cotisations au niveau panafricain et international.

Monseigneur, après nous avoir souhaité la bienvenue s’est dit très content de notre visite qui témoigne de notre engagement et du souci de porter encor plus haut le flambeau de la CEC.

Cependant il s’est dit surpris que la CEC du Mali ai  pris tout se temps pour songer à sa mise à jour. Il nous a tout de même  encouragés et nous offre son soutien pour toutes nos initiatives. A la question du payement des 85.000 francs, il nous a  suggéré de passer par l’aumônier diocésain mouvements d’actions catholiques en la personne de monsieur l’abbé Jean Baptiste Kyéré, pour qu’ensemble au cours de la présentation du rapport de fin d’année, ils puissent l’étudier et donner une suite.

Des conseils et encouragements ont mis  fin à l’entretien que monseigneur Jean Baptiste TIAMA a bien voulu nous accorder.

 

3ème Etape : Notre intervention à la Cathédrale de Sikasso :

Nous avons coïncidé avec la confirmation des enfants de la paroisse, donc un emploie du temps chargé mais nous avons quand même pu avoir un peu de temps avec l’aide du curé de la paroisse à qui nous avions rendu visite en la personne de monsieur L’abbé Jean baptiste Dembélé.

Au moment des annonces, pendant cinq minutes nous avons parlé des grands points sur lesquels nous avons discuté et de notre entretien avec Son excellence monseigneur.

Nous sommes en suite revenu à Bamako par le car de Diarra Transport à 16h.

 

.Marie Paulette Kwéné Trésorière Nationale 2006 -2009

Etienne Fakaba Sissoko Secrétaire National 2006 - 2009

 

Publié dans RAPPORTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article