Le Mali de A à Z

Publié le par CEC MALI

A: Agriculture : Le Mali est une terre d'agriculture, et cette activité occupe 60% de la Population. Cependant, elle n'est pas encore mécanisée. Presque tout se fait avec la force physique.

Alimentation: c'est la clé. En matière de cuisine, les maliens sont de vrais cordons-bleus. L’alimentation est à base de riz et de mil. Chez nous on dit que la cuisine est plus vieille que la mosquée.

Association : Le Mali est un pays ou les associations sont nombreuses, surtout depuis l'avènement de la Démocratie en 1991. En 30 Décembre 1999, il y avait plus de 1250 Associations reconnues officiellement. Il y en a qui s'occupent des femmes, des veuves, des jeunes, ...

B: Bamako: C'est la capitale du Mali. La ville a été fondée par trois familles: les NIARE, Les DRAVE et les Touré. Selon certaines sources orales, le nom de la ville signifierait Dos du caïman. C'est au début du siècle, que grâce à sa situation géographique, elle a été choisie par les colonisateurs comme siège du soudan français, ancien nom du Mali. La ville se situe entre deux collines: la colline du savoir ou se trouve l'université, et la colline du pouvoir résidence du président de la république.

Bambara: c'est la langue la plus parlée au Mali. Le bambara est la langue d'un peuple du même nom mais par le nombre d'usagers et grâce aux brassages, il est devenu la première langue du pays. Il est également parlé dans la sous région (Sénégal, cote d'ivoire, Burkina Faso, guinée, Siéra – Leone, Gambie...) sous le nom de Dioula kan.

C: Culture: Le Mali est très riche culturellement. Du nord au sud, vous trouverez des pratiques séculaires auxquelles les peuples sont attachés.

Cinéma: Le cinéma malien est très dynamique. Le pays dispose de grands cinéastes de la sous région. Le Mali est le pays qui a le plus remporté le premier prix du FESPACO, le festival de cinéma de Ouagadougou (Burkina Faso) qui est une référence dans la sous région.

Commerce: Les maliens sont de grands commerçants qui se déplacent partout. Sur la place, vous pouvez vous procurez de tout à moindre frais.

D:Dogon: Les dogons sont un peuple qui vit encore dans les falaises situées dans la région de Mopti. Leurs habitudes de vie n'ont pas beaucoup changées de même que leurs habitats. Cela mérite un détour car le site est classé patrimoine de l’humanité par l'UNESCO.

E Eau: c'est la hantise des étrangers. Ici l'eau est potable et peut être consommé sans dangers. Mieux, elle a un goût agréable que peu de visiteurs parviennent à oublier.

F Fleuve: le Mali est traversé par deux fleuves, le Sénégal et le Niger. Le Niger est après le Nil et le Congo le troisième fleuve le plus important d'Afrique. Au Mali, ils permettent l'irrigation, la navigation et la production d'électricité.

G Griot: Ailleurs, on les appelle conteurs ou troubadours. Chez nous, le griot a une fonction essentielle. Il est attaché aux services d'une famille noble, et dans notre société qui est à tradition orale, son rôle est de transmettre, de génération en génération, l'histoire des groupes et des familles.

H Histoire: Le manding (au Mali )a été un grand empire fondé au 13ième  siècle par un roi nommé soudiata KEITA. L'empire du Mali, célèbre dans la région s'étendait de l'océan atlantique (actuelle Sénégal, guinée) au pays haoussa (Nigeria). L'histoire rapporte qu'un roi du Mali, Abou Bakary II fut le premier à découvrir l'Amerique. En tout cas il s'embarqua pour une expédition et il n'est jamais revenu.

I Instrument de musique: Dans la sous région, le Mali est le pays qui a le folklore le plus riche. Il existe dans le répertoire officiel plus de 100 sortes d'instrument de musique. Dans certaines régions, on trouve par exemple le balafon qui donne des rythmes endiablés.

J Jeunes: les jeunes sont les plus nombreux. Près de la moitié des maliens a moins de 15 ans, et plus de 60 % ont moins de 30 ans. Bien évidemment cela pose d'autres problèmes que le pays doit gérer.

K Karité: C'est le nom de l'arbre fétiche dans le sahel et la savane. Ici le karité règne partout: il donne des fruits délicieux. Sa noix donne un beurre apprécié par les ménagères et les fabricants de produits cosmétiques. L'écorce, la racine et les feuilles sont utilisées dans le traitement de certaines maladies.

L La langue: En dehors du français langue officielle, il y a une dizaine de langues nationales. Mais en général on peut se tirer d'affaire avec le français. Si non on peut apprendre quelques mots du bambara. Merci se dit I ni tié", et bonjour, I ni sogoma"...

M Monnaie: La monnaie utilisée au Mali est le franc CFA. C'est la monnaie d'une dizaine de pays de la sous région (Réunis sous le nom de l’UEMOA : Union économique et monétaire ouest africaine).  Elle est accrochée à l'euro à parité fixe: 1 Euro 655,56 F cfa.

N Night: Ce serait un péché de venir au mali et de ne pas goûter aux nuits chaudes du pays. Nous n'avons pas les carnavals des latinos mais chez nous les night clubs sont aussi des lieux de belles rencontres mémorables et les meilleurs lieux pour  prendre le goût du pays

O Organisation Administrativele Mali est divisé en 8 régions et un district, 52 cercles, 703 communes et est engagé dans un processus de décentralisation.

OUA: c'est le nom de la plus grande organisation africaine, l’organisation de l'unité africaine. Les maliens sont très portés sur l'intégration, c'est pourquoi vous ne serrez pas surpris d'entendre souvent des critiques contre l'OUA, dont d’ailleurs le premier chef d'Etat du Mali Modibo KEITA a été un des fers de lance.

P Partis politiques: officiellement le mali compte 98 partis politiques mais ne vous en faites pas vous pourriez rester dans le pays toute votre vie sans voir le siège de certains partis. C'est ce qui fait  le charme de notre jeune démocratie.

Paludisme: C'est encore une hantise des étrangers. On n’attrape pas forcement le paludisme lorsqu'un moustique vous pique! Mais mieux vaut prendre des précautions: Enduire, le soir son corps de moustifluid, et dormir sous moustiquaire imprégnée d’insecticide.

Q Quinquennat: C’est la durée  du mandat présidentiel chez nous.  L'actuel président se nomme Amadou Toumani Touré dit ATT. Il en est à son deuxième quinquennat. Le mandat est renouvelable  une seule fois.

R Radio: c'est la dernière attention des maliens depuis que le pluralisme radiophonique a été imposé en 1991. A ce jour, le pays compte au moins 160 stations, record en Afrique sub-saharienne.

Chaque village veut sa radio, de même que chaque quartier. Le pays organise tous les deux ans un festival sur les radios dénommé festival ondes de liberté.

S San: c'est le diocèse ou la CEC a le plus grand nombre d'équipes de base. Huit au total.

T Temps: Actuellement nous sommes en saison de pluies. Dans notre pays il y a la saison sèche et la saison pluvieuse.

Thé: c'est la boisson nationale que vous ne pouvez pas éviter. Il ne se prend pas à la manière anglaise, mais, c'est tout aussi cérémonieux. Authenticité garantie !

Vous aurez l’occasion de le goûter avant votre départ.

U Uléma: c'est un docteur de la religion musulmane chez nous,    cette religion est pratiquée par plus de 90% de la population. Vous rencontrerez certainement des ulémas, ne vous en faites pas l'intégrisme n'est pas malien ni l'intolérance. Vous pourrez discuter sans problème. 

V Végétation: De Bamako a Mopti faites attention a la végétation, car vous traverserez la moitie de ce que le pays compte de végétation, determinant les zones climatiques: cela va de la soudano sahélienne a la zone saharienne avec un désert très fantastique au coucher du soleil.

W Week-end: un week-end à Bamako, cela ne s'oublie pas. A Sikasso en milieu senoufo il faudrait seulement faire résonner le balafon pour faire le plein des lieux.

W-C : ici on dit le petit coin. On en rencontre à tous les coins de rue, mais, pour les adeptes de la promenade et de la balade il faudrait toujours prendre ses précautions!

X Xénophilie : Ne soyez pas surpris d'être au centre de toutes les attentions. Les maliens sont très portés sur les étrangers et ont une tradition  séculière pour l'accueil des étrangers. Il faudrait donc vous y faire!

Y Yeux : Ici, on ne regarde pas les aînés dans les yeux. Cela fait provocation.

Z Zoo: Bamako en a un. Bien niché dans un environnement exceptionnel, il mérite une petite visite. Même si le parc est actuellement un peu pauvre, il est bien situé et le cadre est paradisiaque. L'entrée n'est pas chère.

Etienne Fakaba  

Publié dans VIE DU MOUVEMENT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article