Le Bureau National CEC Mali à la Session de Bamako 2008

Publié le par CEC MALI

JEUNESSE ETUDIANTE CATHOLIQUE (JEC)

AFRIQUE DE L’OUEST FRANCOPHONE( JEC-AOF)

SESSION INTERNATIONALE DE  FORMATION

Bamako du 09 au 14 Aout 2008

Grand séminaire Saint Augustin de Samaya

 

Dès notre élection lors du conseil national de septembre 2006 tenue  au centre de Nyamana, notre premier travail, a été l’élaboration des différents rapports, et programme d’activité conformément aux résolutions et recommandations du conseil national. Ces travaux préliminaires ont permis aux uns et aux autres de comprendre les différentes orientations du mouvement courant 2006-2008.

Aujourd’hui, la CEC compte une trentaine d’équipes reparties entre les six diocèses du Mali soit une moyenne de cinq équipes par diocèses. Cinq aumoniers et quatres sœurs conseillères accompagnent ces équipes au niveau diocésain et national.

Nos participations : Depuis notre élection, nous avons participé à plusieurs session de formation et réaliser des activités dont voici les plus importantes :

  1. Du 28 au 30 Novembre 2006: le bureau national a participé à la session nationale des mouvements d’action catholiques au centre ab. David de sebénicoro.

Le but de cette session était :

  • La prise de contact de Monseigneur Jean ZERBO archevêque de Bamako, responsables des mouvements avec les différentes coordinations des mouvements qui, dans la plus part des cas  venaient de renouveler leurs équipes nationales,
  • Partager les expériences,  les difficultés  ainsi que les perspectives des uns et des autres,
  • Etudier la  possibilité de création d’une coordination nationale des mouvements d’action catholiques. Etienne du bureau national a participé à cette session.
  1. La deuxième rencontre des mouvements eu lieu du 20 au 22 Janvier 2007 au centre de formation de Nyamana pour la mise en place de la dite coordination et l’établissement du cahier de charge de la coordination. La CEC du Mali a participé à cette session et est représenté dans la coordination par Charles DARA.
  2. Du 27 Octobre au 05 Novembre 2006 s’est ténu au Centre National Cardinal Paul Zoungrana de Ouagadougou (Burkina Faso) le séminaire international de la JICI sur le thème : « Jeunes citoyens, agissons en réseaux pour un monde solidaire ». Sur invitation du Bureau international de la JIC, la CEC du Mali a participé à cette session qui avait pour objectifs :
  • Former et informer les jeunes de la JICI et d’autres organisations de jeunes sur les enjeux des OMD et l’engagement citoyen pour les atteindre.
  • Former les jeunes sur les fondements de l’agir chrétien : doctrine sociale de l’Eglise, spiritualité du développement.
  • Former les jeunes sur les réseaux et les techniques pour les faire vivre.
  • Partager les expériences des jeunes, des organisations en matière de citoyenneté et de réseaux.
  • Identifier des acteurs potentiels (jeunes en mouvement, accompagnateurs, experts, responsables d’église, …) pour la construction de réseaux viables.
  • Construire des réseaux de la citoyenneté des jeunes à travers le monde pour contribuer de manière efficace à la réduction de la pauvreté et pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (au plan national, régional, international.

Maria KAMATE céciste du Point G et Etienne Fakaba du Bureau national ont participé à cette formation.

  1. La CEC du Mali a participation également à la session internationale de formation sur le dialogue inter-religieux du 10 au 15 Février 2007 au centre de formation d’Atropokondji au Benin. Cette session organisée par la coordination panafricaine de la  JEC a vu la participation de quatre délégués du Mali :
  • Salif KONE : De la Ligue Islamique des Etudiants du Mali (LIEMA) ;
  • Jacob DOUGNON : Représentant des Etudiants Protestants ;
  • Jean Luc KAMATE : Bureau National CEC Mali ;
  • Etienne Fakaba : Bureau National CEC Mali.

5. Participation au conseil mondial de la JECI en Ouganda : La CEC du Mali a aussi participé au Conseil mondial de la JECI tenu en Ouganda.

Charles DARA, président national de la CEC du Mali a participé à ce conseil.


Les ACTIVITES :

  1. La Session Nationale de Septembre 2007 :

Traditionnellement le bureau national organise tous les deux ans, une session nationale de formation pour ses militants. Pour notre mandat cette formation s’est tenue du 05 au 09 Septembre 2007  au grand séminaire de Samaya.

Cette session a permit de faire :

  • Une évaluation du chemin parcouru de 1957 à nos jours dans le milieu estudiantin ;
  • Dégager les Forces faiblesses, Opportunités et Menaces du mouvement depuis sa création  jus qu’aujourd’hui ;
  • Lancement des travaux de l’année jubilaire de la CEC du mali
  • De remettre aux équipes diocésaines le plan d’action triennal (2007-2010) de la CEC pour expérimentation jusqu’au prochain conseil avant son adoption.

Une soixantaine de participants venus des six diocèses du Mali ont pu prendre part à cette session.

  1. Les Visites dans les Diocèses :

Conformément aux Statuts et Règlement Intérieur de la CEC, et selon les recommandations du Conseil National de Septembre 2006, les Membres du Bureau National ont rendus visite aux Équipes Diocésaines de Sikasso, Ségou, Kayes, et Bamako. Ces visites avaient pour objectifs de:

  • S’informer des réalités de la vie du mouvement au niveau de ces Équipes ;
  • Leur dynamisme,
  • Les activités réalisées dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de la CEC, 
  • Leurs difficultés, leurs projets.
  • Rappeler le payement des 85 000 f.cfa par Diocèse décidé lors du dernier conseil national pour la mise à jour de la CEC du Mali de ses cotisations au niveau panafricain
  • Exhorter et Encourager les Équipes Diocésaines à surmonter les épreuves qu’elles rencontrent, Aider les communautés locales à connaître davantage le Mouvement CEC, lors des informations données à la fin des célébrations dominicales.

A l’issu de ces différentes visites et rencontres auxquelles le bureau national a participé ou réalisé, nous pouvons retenir :

LES FORCES :

  • De plus en plus d’élèves s’engagent dans la CEC à bas âge ce qui permet une meilleure formation de ces cécistes ;
  • Une CEC de plus en plus visible au niveau national ;
  • Actuellement accompagné d’un prêtre aumônier au niveau national ;
  • Présence au sein du mouvement de plusieurs confessions religieuses qui favorise la connaissance mutuelle et la promotion du dialogue inter-religieux ;
  • La CEC jouit de la confiance de certains partenaires de l’école et de l’église.

FAIBLESSES :

  • Lourde dette au niveau panafricain qui donne une mauvaise image du mouvement au niveau international
  • Méconnaissance de la vie du mouvement, de ses objectifs et de ses outils pédagogiques par certains responsables à la base ;
  • Non suivie des cécistes qui changent de localité
  • Manque de ressources financières qui limite le bureau national dans ses nombreuses initiatives ;

LES OPPORTUNITES :

  • Nomination d’un nouvel aumônier pour la CEC au niveau national qui suscite beaucoup d’espoir chez le militants CEC ;
  • Elaboration d’un plan d’action qui est en phase d’expérimentation qui permettrai d’aider les équipes diocésaines et de base de mieux connaître les le mouvement ses objectifs et enfin d’harmoniser les activités.

LES MENACES :

  • Tendance croissante de non payement des cotisations au niveau national par les équipes diocésaines ;
  • Refus de payement des arriérés de cotisations par certaines équipes ;
  • Manque de formation des leaders à la base ;
  • Les équipes pratiquent de moins en moins ou de façon très mauvaise la révision de vie qui est l’outil fondamental du mouvement.

Le Bureau National CEC-Mali

 

Publié dans RAPPORTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article