La CEC à SEGOU

Publié le par CEC MALI

Ségou: Second diocèse du Mali

Le territoire de Ségou sera longtemps attaché à celui de Bamako. Il faut attendre le 26 mai 1962, quand Monseigneur Luc Auguste Sangaré est ordonné évèque de Bamako, pour que le diocèse soit créé et cela le 4 avril 1962. Mon Seigneur Pierre-Louis Leclerc en devient le premier évèque. Il compte 1 400 000 habitants avec une superficie de 55 376 km2

Les Equipes de Base CEC à SEGOU

 

La CEC de Ségou est l’équipe qui souffre le plus. Nos activités varient entre :

  • Apprentissage des chansons de la CEC
  • Commande de foulards au bureau national
  • Animation de la messe
  • Conférence sur la culture et la paix
  • Vente de gâteaux
  • Formation des accompagnateurs, aumôniers, Sr conseillères
  • Soirée dansante
  • Préparation du 1er Mai (Journée de la CEC)
  • Animation théâtrale sur la C.A
  • Conférence le 1er mai sur la C.A.
  • Formation sur la révision de vie
  • Sortie à Niono avec la CEC de Niono (Evaluation des activités annuelles de chaque équipe de base)  

Malgré la variété de nos activités nous rencontrons énormément difficultés :

Difficultés, Joies, Perspectives :

  • Difficultés :
    • Irrégularité de certain Cécistes aux rencontres (plupart des garçons)
    • Difficulté de mobilisation de fond
    • Insuffisance de soutiens financiers
    • Difficultés d’information entre Ségou et l’équipe de Niono

Joies :

  • L’appui de l’aumônier des mouvements,
  • L’expérience de la Conseillères ;
  • Régularité des rencontres ;
  • Union et fraternité au sein de l’équipe ;
  • Soutien de la communauté chrétienne
  • Payement des cotisations
  • Les réunions de tous les mouvements 

Comme perspective nous souhaitons avoir beaucoup plus de formation sur la révision de vie car nos militants en font très peu ou ne maitrise même pas les procédures.

  • Inciter les cécistes non réguliers à plus de dévouement ;
  • Elaborer un projet de sensibilisation pour faire connaître la CEC aux élèves et étudiants ;
  • Mettre en place des activités génératrices de revenu ;
  • Solliciter chaque année l’aide de l’académie d’enseignement.

En marge des énormes difficultés ci-dessus mentionnés, la CEC de Ségou reste une petite communauté très vivantes.

La CEC ne périra Jamais.

  Nathalie Dembélé 

Présidente de la CEC de SEGOU  

Publié dans ACCUEIL

Commenter cet article

Pierre Kalivgui 30/10/2009 14:51


Tenez bon ce n'est jamais facile a la JEC mais nous sommes des combattants.


Nathalie 30/10/2009 14:55


Merci du soutien et j'espere que ca va chez vous en guinnnée