La CEC à KAYES

Publié le par CEC MALI

Historique du Diocèse:

Le diocèse de Kayes est l’un des diocèses du Mali où les 1ers missionnaires se sont installés vers les années 1888 dans la paroisse de Kita ou réside le statut de la vierge marie.

Aujourd’hui il compte 7 paroisses à sa tête son Excellence Mgr Joseph DAO. La CEC est présente dans 3 paroisses à savoir Kayes, Kita, et Kakoulou. Le diocèse de Kayes compte environ 109 cecistes dont 60 garçons et 49 filles répartis dans les différentes équipes de base : Kayes (25 cecistes), Kita (72 cecistes), Kakoulou (12 cecistes) voir Equipes CEC à Kayes.

Les activités menées :

Les différentes activités menées sont : confection des briques, des visites de courtoisies entres cecistes, des visites aux prisonniers, des conférences débats dans les écoles et au cours des rencontres des jeunes, kermesse, les animations liturgiques, des journées de sensibilisation sur la campagne d’année en cours, sensibiliser les élèves et étudiants sur la campagne d’année en cour.

Difficultés: 

  • l’irrégularité des cecistes aux réunions
  • non payement des cotisations par certains membres
  • non assistance souvent des responsables de l’église (moralement) malgré toutes ses contraintes sociales nous sommes soudés.

 Relations avec les autorités ecclésiales:

Nous collaborons parfaitement avec les agents pastoraux malgré le nombre restreint des prêtres et des sœurs dans le diocèse, par contre souvent nos agents pastoraux sont absents aux réunions due à d’autres occupations dans les paroisses. C’est le lieu de remercier notre père évêque monseigneur Joseph DAO pour son implication personnelle à la survie du mouvement CEC.

Au niveau communautaire:

La communauté des élèves et étudiants croyants mène des activités avec d’autres mouvements d’actions catholiques du Diocèse, Tels que : Jumelage avec la chorale, des animations liturgiques, nettoyage des lieux de l’Eglise ; des collaborations avec d’autres jeunes de notre milieu pour l’exécution des travaux dans le quartier (nettoyage du quartier, de la mairie au niveau administrative.

Compte tenu de la méconnaissance du mouvement par certains responsables administratives, nous sommes souvent victime de rejet faute de perdre leur place ou de les discretés.

Les difficultés, les joies, les perspectives:

  • Le mouvement CEC de Kayes traverse des moments de crise
  • La non implication des jeunes dans toutes nos paroisses
  • La mutation des uns et des autres dans les lieux d’études qui amène souvent le problème de relève.
  • La non payement des cotisations pour certain cecistes pour alimenter la caisse paroissiale ou diocésaine. 

    Les joies :
  • l’une des joie du mouvement CEC de Kayes est la participation du diocèse à des rencontres au niveau local que national.
  • Nous tissions d’énormes relation avec d’autres jeunes d’actions catholiques (JOC, Amis de Kizito…).  
    Les perspectives:

Nous cecistes de Kayes, voulons :

  • L’implantation du mouvement CEC dans toutes nos paroisses
  • Renouer avec la rencontre diocésaine.
  • Etre en contact permanent avec le bureau national en matière de documentation et de communication au temps opportun . 

 

Paul A. DIARRA 
C
EC Kakoulou
 

 

Publié dans ACCUEIL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article